750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-04-16T14:43:22+02:00

Le shampoing solide au chocolat pour cheveux normaux de Lamazuna

Publié par Catherine et compagnie
Le shampoing solide au chocolat pour cheveux normaux de Lamazuna

Salut à toi lecteur (trice). Tout récemment, j'ai passé commande pour mes produits de salle de bain. Si tu n'es pas au courant, j'en parle ici

Comme tu le sais si tu me suis régulièrement et/ou que tu me connais personnellement, j'essaye autant que possible d'utiliser du bio, du français voire du local, de limiter les déchets dans ma cuisine comme dans ma salle de bain. C'est pourquoi je voudrais te parler aujourd'hui du shampoing solide de la marque Lamazuna. Je ne vais pas faire durer le suspense ; je suis absolument conquise et je vais t'expliquer pourquoi.

D'abord je suis conquise par la marque Lamazuna :

C'est une marque française, vegan, cruelty-free, qui n'utilise que des produits naturels et écologiques. Ils ont reçu la mention Slow cosmétique, qui atteste de leur engagement en faveur d'une cosmétique plus intelligente, plus raisonnable, plus écologique et plus humaine. Du bon sens, en somme. Très engagé dans le "zéro déchet", ils ne proposent que des produits solides (du déodorant, du dentifrice etc) emballés le plus simplement possible, dans une petite boîte en carton compostable.

Je t'invite à visiter leur site : lamazuna.com

Ensuite je suis ultra satisfaite du produit,

de par sa composition :

 Une compo très clean bien entendu, même si c'est vrai qu'on peut se demander si 3 tensioactifs sont vraiment nécessaires. Il s'agit du sodium cocoyl isethioniate, du decyl glucoside et du lauryl glucoside. Ce sont 3 tensioactifs doux et végétaux, issus de la coco, qui permettent de bien faire mousser, de donner de la douceur et du crémeux à la mousse, et de faciliter le rinçage et le demmêlage. Du confort d'utilisation, quoi.

Et de par le résultat :

Donc oui, pour ma part, je pense que ces tensioactifs sont nécessaires, quand je vois le résultat. Car j'ai essayé beaucoup de shampoings bio dans ma vie, et vraiment, c'est le 1er qui me donne entière satisfaction. J'ai les cheveux secs de nature (enfin les longueurs), et pourtant ce shampoing n'assèche pas mes cheveux, malgré le fait que j'ai choisi le shampoing pour cheveux normaux. J'avais très peur je dois dire, de me retrouver avec une petite motte de paille tout emmêlée (comme quand j'avais voulu me laver les cheveux au savon de Marseille, mais c'est une autre histoire), et en fait, pas du tout. Mes cheveux sont légers, doux, brillants, sans nœud, mon cuir chevelu n'est pas irrité et surtout mes cheveux ne sont pas électriques, ce qui pour moi est une bénédiction. Autre gros avantage : ce shampoing me permet d'espacer les lavages ; j'ai l'impression que mon cuir chevelu est plus sain. Habituellement je dois me laver les cheveux au moins 2 fois par semaine et là, j'arrive à gagner un jour ou deux. C'est peut être aussi parceque pour la 1ère fois de ma vie je n'utilise pas un shampoing pour cheveux très secs...

 

Utilisation du shampoing solide :

J'ai beaucoup lu sur les blogs de frotter le shampoing directement sur les cheveux...alors vraiment je ne suis pas du tout pour cette méthode sauf si tu te fiches comme d'une guigne de te casser les cheveux, ce dont je doute fort. Frotter ! non mais vraiment, quelle drôle d'idée ! rien que le mot me fait déjà mal. Bref. Moi je prends le shampoing dans mes mains comme un savon, je le fait bien mousser et j'étale cette mousse sur mon crâne. Je m'y reprends à deux fois pour qu'il y en ait assez. Et ensuite je masse un peu comme pour un shampoing classique. Comme ça mousse bien, c'est facile, ce qui n'est pas toujours le cas avec les shampoings bio, il faut bien l'avouer. Je dois te dire que pour moi c'est très vite fait puisque j'ai des cheveux trèèèès fins et bien peu nombreux : la gentille fée Capillaire n'a pas daignée se pencher sur mon berceau. Elle devait être en grève ce jour-là. Merci beaucoup fée Cap', sache que je te retiens, toi ! Enfin passons, c'est ainsi, il faut bien faire avec (enfin plutôt faire sans, dans mon cas). C'est donc très vite rincé aussi, de par le fait. Par contre niveau odeur, elle est agréable lors de l'utilisation mais ne reste absolument pas. Ce qui ne me gêne pas plus que ça parce que bon, sentir le chocolat, ce serait un peu bizarre quand même.

Ensuite, pour le conserver entre chaque utilisation, le principe est le même que pour un savon classique. J'ai acheté la petite boîte en verre spéciale de Lamazuna qui a juste la bonne taille, qui est mignonne et qui laisse tout de même respirer le shampoing puisque son couvercle est percé. Cette petite boîte est pratique aussi pour transporter son shampoing solide en voyage.

Le prix de la boîte en verre est de 5€ et le shampoing de 9,90€. Certes ce n'est pas donné, mais je trouve cela assez correct si l'on considère la qualité du produit et également que ce shampoing dure aussi longtemps que deux bouteilles de shampoing liquide. C'est ce qui est dit sur le site de Lamazuna, je verrai ça avec le temps, pour le moment je ne l'ai utilisé que deux fois.

ce shampoing non testé sur les animaux et ne contenant aucune matière animale est approuvé par mon chat !

ce shampoing non testé sur les animaux et ne contenant aucune matière animale est approuvé par mon chat !

A bientôt pour la présentation d'un nouveau produit !

Voir les commentaires

2018-04-16T08:51:57+02:00

Confiture de bananes au rhum

Publié par Catherine et compagnie
Confiture de bananes au rhum

Une confiture merveilleusement parfumée au rhum et à la vanille qui vous fera voyager aux Antilles !

Pour un pot :

- 500g de bananes (une fois épluchées)

- 250g de sucre cassonnade

- 2 ou 3 cuillères à soupe de rhum (j'utilise toujours la marque Negrita pour la cuisine)

- 1 gousse de vanille

Préparation :

Pelez les bananes. Placez-les dans un saladier avec le sucre et écrasez-les à la fourchette. Versez dans une casserole, ajoutez le rhum. Fendez la gousse de vanille en deux et récuperez l'intérieur en raclant avec un couteau. Ajoutez dans la casserole. Faites cuire à feu moyen (petits bouillons) pendant environ 30 minutes. Versez encore bouillant dans un pot à confiture bien propre et sec (vous l'aurez idéalement stérilisé à l'eau bouillante si vous comptez conserver votre confiture au delà de quelques jours). Fermez le pot et retournez-le jusqu'à complet refroidissement.

Attention, cette confiture est terriblement addictive ! sur des crêpes c'est le bonheur !

Confiture de bananes au rhum
Confiture de bananes au rhum

Voir les commentaires

2018-04-13T08:42:16+02:00

Ma commande de produits d'hygiène et de soin bio

Publié par Catherine et compagnie

Salut les ami(e)s, je viens de renouveler mon stock de produits bio pour la salle de bain, et je voulais vous montrer tout ça. Je vais juste vous en faire une petite présentation générale aujourd'hui. Retrouvez mon avis sur certains produits ultérieurement ! 

Tadaaam !

Ohhh, mais qu'est ce qu'on a là ?

Alors nous avons :

- une huile d'avocat de Ladrôme Laboratoire

- une huile de rose musquée de Pranarôm

- un shampooing solide (au chocolat !) pour cheveux normaux, de Lamazuna

- une petite boîte en verre pour placer le shampooing solide, de Lamazuna également

- un dentifrice pour enfants à la fraise et à la framboise, de Lavera

- un dentifrice pour adultes à l'échinacée et à la propolis, de Lavera aussi

- un shampooing-douche au miel de la marque Ce'Bio

- un shampooing antipelliculaire cade-sauge-rhassoul de Ce'Bio

Le tout étant bio et commandé sur le site Greenweez. 

 A très bientôt pour la suite !

Voir les commentaires

2018-04-12T08:55:18+02:00

Gâteau aux épices, aux noix et aux pépites de chocolat

Publié par Catherine et compagnie
Gâteau aux épices, aux noix et aux pépites de chocolat

Je reconnais que ce gâteau n'est pas très printanier, mais la pluie incessante depuis des jours me fait plutôt me sentir en plein mois de novembre. Je vous propose donc un bon gros gâteau réconfortant !

Ingrédients :

- 250g de farine

- 175g de beurre mou

- 200g de sucre cassonade

- 10cl de crème épaisse

- 1 cuillère à soupe de jus de citron

- 3 œufs

- 1 sachet de levure chimique

- 125g de noix hachées

- 1 cuillère à café de 4 épices

- 1 cuillère à café de cannelle 

- 60g de chocolat noir haché en petits morceaux (pépites)

- 1 pincée de sel

Préparation :

Préchauffez le four th.6 (180°C°). Mélangez dans un récipient la farine, la levure, la cannelle, la moitié du sucre, le 4 épices, 1 pincée de sel et les noix hachées. Dans le bol d'un robot, travaillez à vitesse moyenne le beurre en crème avec l'autre moitié de sucre. Ajoutez les oeufs un par un et incorporez le mélange aux noix et aux épices. Hachez le chocolat en pépites et ajoutez-le, ainsi que la crème et le jus de citron. Mélangez bien à vitesse rapide. Chemisez un moule à manqué de papier sulfurisé et versez-y la pâte. Enfournez pour 40-45 minutes.

 

accompagné d'une bonne compote de pommes maison !

accompagné d'une bonne compote de pommes maison !

Voir les commentaires

2018-04-10T16:41:56+02:00

La Reine de la Baltique

Publié par Catherine et compagnie

Titre : La Reine de la Baltique

Auteure : Viveca Sten

Traduction : du suédois par Rémi Cassaigne

Éditeur d'origine : Albin Michel

Genre : Polar

Année de parution en Suède : 2008

L'histoire :

Un corps est retrouvé sur une plage de l'île de Sandhamn, au large de Stockholm. L'inspecteur Thomas Andreasson, un habitué de ce petit bout de terre jusqu'alors paradisiaque, est chargé de l'enquête. Il penche pour une noyade accidentelle, jusqu'à ce qu'un second cadavre soit retrouvé dans une chambre d'hôtel de l'île. Nora Linde, sa meilleure amie qui passe justement ses vacances à Sandhamn, décide d'aider Thomas et va finalement découvrir la vérité à ses dépens.

Mon (humble) avis :

Un bon polar soft pour se détendre sur la plage des vacances. Amateur(trice) de polar noir, passez votre chemin. Ici on se promène sur la plage en Suède, on part en excursion avec l'héroïne et ses enfants, on se demande si elle va finalement accepter ce nouveau job et si il va se passer quelque chose entre elle et Thomas, car décidément, on aimerait bien que le vilain mari passe à la trappe. Ou si Thomas va lui préférer sa collègue qui n'est autre que la fille de son boss. Et au passage, au milieu de tout cela, on suit une enquête policière. J'avais deviné le coupable avant la moitié du livre mais peu importe, ça ne m'a absolument pas gênée et j'ai passé un bon moment jusqu'à la fin. Il fait partie de cette grande famille de livres que je range dans la catégorie "ambiance". On a beaucoup comparé Viveca Sten avec Camilla Lackberg et c'est vrai qu'il y a des similitudes dans l'ambiance, dans les personnages, et biensûr avec la Suède en toile de fond. Néanmoins les intrigues de Camilla Lackberg sont plus abouties et plus noires, ce qui ne plaît pas forcément à tout-le-monde. D'ailleurs je n'ai jamais pu lire son 3ème opus "Le Tailleur de pierre" puisque j'ai lu qu'il s'agissait de maltraitance sur enfant, et pour moi, c'est juste pas possible. Je n'aime pas être trop impliquée émotionnellement dans mes lectures, donc La Reine de la Baltique m'allait comme un gant. Les enquêtes de Viveca Sten ont été adaptées à la télévision sous le titre "meurtres à Sandhamn". Je suis tombée dessus par hasard tout récemment, alors que je venais juste de finir le bouquin. Ça n'avait pas beaucoup de rapport avec le livre, des passages entiers ont été complètement inventés. Et surtout l'acteur qui joue Thomas, que j'imaginais super canon (c'est clairement ce que nous laissait penser Viveca) n'est pas du tout à la hauteur de mon imagination. Grosse, grosse déception ! Oui c'est futile mais que voulez-vous, ça m'a bloquée. Enfin bref, tout ça pour dire que le livre est vraiment mieux que la série. 

Bonne lecture et à bientôt !

 

Voir les commentaires

2018-04-09T13:36:03+02:00

Maximax 2017-2018 L'école des loisirs partie 3 - Anita mène l'enquête

Publié par Catherine et compagnie

Aujourd'hui je vous présente le 5ème livre Maximax de L'école des loisirs (celui du mois de mars). Il s'agit de : Anita mène l'enquête : le parapluie à fleurs.

Pour lire mon article sur les livres N° 1 et 2 (Le vol du grizzli et Le château des étoiles volume II), cliquez ici

 Pour lire mon article sur les livres N° 3 et 4 (Béatrice l'intrépide et Le club de la pluie contre Satin-Noir), cliquez 

 

Anita mène l'enquête : Le parapluie à fleurs

Auteure : Norma Huidobro

Traduit de l'espagnol (Argentine) par : Myriam Amfreville

Illustratrice : Charline Collette

Genre : Enquête

Type : roman

Année de parution : 2016

L'histoire :

"Dans le quartier de Barracas, tout le monde croit que le vol du parapluie, même s'il s'agit d'un beau parapluie, n'a aucun sens. Personne n'a fait le lien entre cette disparition et les événements étranges qui se sont produits ces derniers jours. Jusqu’à ce qu'Anita, avec l'aide de Matias, se décide à mener l'enquête : que s'est-il passé dans la galerie d'art ? qui a essayé d'entrer dans la maison de Marta ? Pourquoi Beatriz est-elle suivie ? Anita Demare est curieuse, déterminée, intelligente, et elle a surtout l'habitude de se mêler de ce qui ne la regarde pas."

Extrait :

" M.E. sont les initiales de Matias Estevez. Matias est ravi que je mentionne son nom dans mon carnet. Je ne le fais pas pour lui faire plaisir mais parce que je pense que c'est juste et que son point de vue m'est utile pour avancer dans mes propres déductions.

Opinion de A.D. : 

C'est trop tôt pour le savoir.

Nous n'avons PAS tous les éléments en main.

La dernière remarque : "Nous n'avons pas tous les éléments en main", je l'ai copiée dans un roman policier , et je m'en sers chaque fois que j'en ai l’occasion. Ça fait sérieux, j'aime beaucoup. Et comme vous l'aurez sûrement deviné, A.D., c'est moi, Anita Demare."

Mon (humble) avis :

C'est globalement un agréable petit roman policier. Les personnages d'Anita et de son meilleur ami Matias sont sympathiques. Un peu long à démarrer tout-de-même et pas mal de longueurs, ce qui valut au bouquin de se faire rebaptiser par mon fils : "Ennuita mène l'enquête"...

Pour ma part j'ai eu la patience de le finir et c'est vraiment pas si mal. D'une part pour l'enquête qui n'est pas inintéressante, mais surtout pour l'ambiance de ce quartier, ses habitants, ses odeurs, qui est vraiment bien retranscrite. En fait, tout simplement j'ai trouvé ce petit roman cool. Limite zen. Sans doute n'est-ce pas ce que recherche un jeune lecteur de 10 ans qui a l'habitude du "très vite, très fort, tout, tout-de-suite".

J'ai beaucoup aimé les illustrations de Charline Collette, son style foisonnant, enfantin et poétique, plein de couleurs et de détails. Je vous invite à visiter son très joli site : charlinecollette.com

Nous attendons avec impatience le livre d'avril (le n°6) dont je vous ferai bien sûr la présentation. Il s'agit de : Être le loup, de Bettina Wegenast.

D'ici là, je vous souhaite de bonnes lectures !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog