750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-06-28T16:13:10+02:00

Clafoutis aux cerises

Publié par Catherine et compagnie
Clafoutis aux cerises

En ce début d'été, je vous propose d'honorer les cerises avec un clafoutis. Il s'agit d'une recette qui fait la part belle à l'amande car elle se marie merveilleusement bien aux cerises. Le dessus du clafoutis croustille légèrement tandis que le dessous est fondant et moelleux à souhait. On a l'habitude de lire ou d'entendre qu'il faut absolument laisser les noyaux des cerises, que cela apporte un goût inimitable, qu'un clafoutis sans noyau n'est pas un clafoutis...Oui, bon. Snobisme, si vous voulez mon avis. Chacun fait comme il veut, mais personnellement je les retirent, car me casser une dent par bouchée me gâche quelque peu le plaisir.

Concernant la proportion lait-crème : certaines recettes ne contiennent que de la crème, d'autres que du lait. Comme à mon habitude, je ne peux m'empêcher de changer une recette à ma façon, j'ai donc fait un mix des deux. Si vous utilisez de la crème ou du lait entier, votre clafoutis sera riche et onctueux. Si vous utilisez du lait demi-écrémé ou du lait végétal (dans ce cas, je vous conseille le lait d'amandes), votre clafoutis sera plus léger et digeste. A vous de voir.

Ingrédients :

- 500g de cerises

- 125g de sucre glace

- 90g de maizena

- 50g de poudre d'amandes

- 1 cuillère à café d’arôme d'amande amère liquide

- 2 œufs

- 40g de beurre

- 250ml crème fleurette

- 150ml de lait (entier ou demi-écrémé)

Préparation : 

Préchauffez le four à 200°C. Lavez rapidement les cerises sous l'eau froide, équeutez-les, dénoyautez-les. Réservez. Dans un saladier, mélangez le sucre glace avec la maizena et la poudre d'amandes. Ajoutez les œufs, la crème, le lait et l'arôme d'amande. Fouettez, puis ajoutez 25g de beurre fondu. Utilisez le reste de beurre pour beurrer un plat à gratin. Mettez les cerises dans le plat, et versez la préparation par-dessus. Enfournez pour 35 minutes.

Clafoutis aux cerises
Clafoutis aux cerises

Bon appétit et à très bientôt !

Voir les commentaires

2018-06-22T14:25:48+02:00

Tiramitrifle aux fraises

Publié par Catherine et compagnie
Tiramitrifle aux fraises

Voilà le retour des fraises ! Entre le tiramisu et le trifle, je vous propose le tiramitrifle ! (ou triflamisu, c'est comme vous voulez). Un dessert réalisé en 10 minutes, joli et délicieux. Prêt à l'avance, c'est idéal pour recevoir. Je trouve ce dessert merveilleux de simplicité et on peut le décliner à l'envi : rajouter des éclats de pistaches ou des amandes effilées torréfiées, remplacer les biscuits cuillère par des biscuits plus secs comme des speculoos ou des amaretti etc.

Ingrédients pour 4 à 6 coupelles :

- 20cl de crème fraîche liquide (fleurette)

- 200 g de fromage frais Philadelphia

- 40g de sucre glace

- 250g de fraises

- 12 biscuits à la cuillère 

- 1 verre de rhum (facultatif)

Préparation :

Lavez les fraises, équeutez-les, coupez les en petits morceaux. Réservez au frais. Battez plusieurs minutes au batteur électrique la crème liquide très froide avec le philadelphia. La crème doit devenir légère et aérienne, proche de la chantilly. Ajoutez le sucre glace et incorporez-le délicatement au fouet manuel (si vous utilisez le batteur électrique, le sucre va voler dans toute la cuisine !). Réservez au frais. 2 solutions pour les biscuits cuillère : soit vous les imbibez rapidement dans le rhum et vous les placez au fond de vos coupelles, façon tiramisu. Soit vous ne souhaitez pas utiliser d'alcool : dans ce cas, vous les émietterez grossièrement. Vous pouvez mettre les morceaux de biscuits cuillère sous la crème et les fraises, ou dessus, si vous voulez garder un peu de croquant. Mettez la crème dans vos coupelles, puis les fraises. On peut faire des couches successives, ou pas. Personnellement je ne suis pas fan des couches successives car ça implique un récipient assez haut (un verre) et je ne trouve pas cela pratique à manger. Mais chacun fait fait fait c'qui lui plait plait plait ! 

 

 

Tiramitrifle aux fraises
Tiramitrifle aux fraises

Bon appétit et à très bientôt !

Voir les commentaires

2018-06-12T10:05:25+02:00

Maximax 2017-2018 L'école des loisirs partie 5 - Petit Vampire

Publié par Catherine et compagnie

Le livre Maximax du mois de mai est :

Petit Vampire Acte 1 : Le Serment des pirates

Auteur et illustrateur : Joann Sfar

Coloriste : Brigitte Findakly

Genre : BD

Année de parution : 2017

 

Maximax 2017-2018 L'école des loisirs partie 5 - Petit Vampire

Joann Sfar revient avec sa série Petit Vampire. En effet, 7 BD sont sorties avant celle-ci entre 1999 et 2005. Pourtant il ne s'agit pas vraiment d'un 7ème opus, mais bien d'un acte 1, la genèse de Petit Vampire. Suivent un acte 2 : La maison de la terreur qui fait peur (paru en 2018) et un acte 3 en préparation. Un film d'animation est prévu également. Les 7 BD de l'ancienne version étaient destinées à un public plus jeune (5-8 ans environ). Avec ce nouveau triptyque, l'auteur s'adresse à des enfants un peu plus grands (8-11 ans me semble la tranche d'âge adaptée). L'école des loisirs propose Petit Vampire acte 1 en CM2, il aurait peut-être, à mon avis, été plus judicieux de le proposer en CE2 ou CM1 (et permettre ainsi éventuellement la suite dans la classe supérieure).

L'histoire :

Petit Vampire a 10 ans depuis 300 ans. Ça commence à faire long...Petit Vampire s'ennuie ferme. Il rêve d'être un enfant comme les autres, d'aller à l'école, de sortir de son château (hanté, bien sûr). Il brave les interdits et fait la connaissance de Michel, un petit garçon orphelin qui vit chez ses grands-parents. Mais en sortant de son château, Petit Vampire devient une proie pour l'affreux Gibbous, une bête avec une tête de lune, qui menace sa sécurité ainsi que celle de sa famille.

Mon (humble) avis :

On reste sur sa faim puisqu'il s'agit d'un acte 1 et que l'histoire s'arrête un peu en queue de poisson. Mon fils a trouvé ce petit vampire bien sympatoche, et moi aussi, même si j'ai moins apprécié les quelques gros mots. Il y a beaucoup d'humour et c'est pour moi un gros point positif, sans quoi le tout serait un peu tristounet pour des enfants. L'univers riche et décalé à la Tim Burton plaira aux amateurs du genre. Le tout n'est donc pas très gai, mais ne manque pas de poésie. Autant j'adore les illustrations et les couleurs de la BD "Le chat du rabbin" (également de Joann Sfar et avec Brigitte Findakly aux couleurs) autant je n'ai pas été conquise par Petit Vampire. Bref, sans être un gros coup de cœur, Petit Vampire a été validé par la famille puisque même ma fille de presque 7 ans l'a lu. Et mon fils est partant pour lire la suite. What else ?

 

Maximax 2017-2018 L'école des loisirs partie 5 - Petit Vampire
Maximax 2017-2018 L'école des loisirs partie 5 - Petit Vampire
Maximax 2017-2018 L'école des loisirs partie 5 - Petit Vampire

Voir les commentaires

2018-06-11T09:25:18+02:00

Tarte à la rhubarbe

Publié par Catherine et compagnie
Tarte à la rhubarbe

Je vous livre ici la recette de ma mère, dont l'astuce est de faire tremper la rhubarbe toute la nuit dans du sucre afin d'ôter l'excès d'acidité de cette plante. Sachez également que plus les tiges sont vertes et plus elles sont acides. Choisissez-les les plus rouges possibles.

Ingrédients :

pour la macération de la rhubarbe :

- 300g de sucre

- 700g de rhubarbe

pour la pâte :

- 200g de farine

- 1 pincée de sel

- 2-3 cuillères à soupe de sucre

- 100g de beurre

- 2 cuillères à soupe d'eau

- 4 cuillères à soupe d'amandes en poudre

pour la migaine (le flan) :

- 3 jaunes d’œufs 

- 25cl de crème fraîche

- 100g de sucre

- 1 cuillère à café de cannelle  

Préparation :

La veille :

1. Épluchez la rhubarbe et la coupez en petits morceaux d'environ 2 cm de long. Mettre dans un saladier, recouvrir de sucre. Filmez et placez au frais pour la nuit (au moins 12h). 

2. Préparez la pâte : Versez la farine dans une terrine, ajoutez le sel, le sucre puis le beurre ramolli coupé en petits dés. travaillez ce mélange du bout des doigts, rapidement, de manière à obtenir une semoule grossière. Ajoutez l'oeuf, mélangez, puis incorporez l'eau. roulez la pâte en boule et l'enroulez dans du film alimentaire. placez au frais pour la nuit.

Le jour-même :

1. Sortez la pâte du frigo et laissez-la se détendre à température ambiante (au moins 1h) sinon elle sera trop dure à étaler.

2. Sortez la saladier de rhubarbe confite dans le sucre et égouttez-les. Laissez-les égouttez tranquillement dans l'évier le temps que votre pâte soit à température. 

3. Étalez la pâte sur 2 à 3 mm d'épaisseur et garnissez-en un moule à tarte préalablement beurré ou recouvert de papier sulfurisé. 

4. Préchauffez le four à 180°C.

5. Saupoudrez la pâte de la poudre d'amandes et piquez de quelques coups de fourchette.

6. Préparez la migaine : battez les jaunes d’œufs avec la crème fraîche, le sucre et la cannelle.

7. Versez la rhubarbe sur la pâte.

8. versez la migaine sur la rhubarbe.

9. Enfournez pour environ 35-40 minutes.

 

Tarte à la rhubarbe

Voir les commentaires

2018-06-09T10:39:10+02:00

Kit du mois de juin "Bienvenue à la campagne" partie 1

Publié par Catherine et compagnie

J'ai commencé un nouveau kit de la marque Au Bonheur des Dames. J'aime vraiment beaucoup leur charme désuet. Il s'agit ici du kit du mois de juin de la collection "Bienvenue". 

 

 

le modèle

le modèle

j'ai fini le tableau central

j'ai fini le tableau central

Kit du mois de juin "Bienvenue à la campagne" partie 1

Il y a encore du boulot ! A très bientôt pour la suite !

Voir les commentaires

2018-06-05T08:29:48+02:00

Cookies à la farine de châtaigne

Publié par Catherine et compagnie
Cookies à la farine de châtaigne

Aujourd'hui, je vous propose cette recette de cookies à la farine de châtaigne ; la bonne farine que j'avais acheté en Ardèche durant les vacances d'avril. C'est une recette végétalienne et sans gluten.

J'en profite pour faire un petit point sur la différence entre vegan, végétalien et vegé, car je me suis aperçue que ce n'est pas encore forcément très clair pour tout-le-monde.

Alors végétalien, c'est-à-dire qui ne contient aucune proteine animale, ni lait, ni oeuf, ni viande évidemment, ni poisson, ni crustacé, ni fromage, ni miel. Rien qui provient des animaux.

Vegan, c'est comme végétalien au niveau de l'alimentation mais ça va encore plus loin car c'est un choix de vie dans lequel l'exploitation animale n'a absolument pas sa place. Donc le cuir est banni, comme les cosmétiques testées sur les animaux, comme les dimanches au cirque ou au zoo. 

Végé (vous verrez parfois VG) c'est végétarien : le végétarien ne mange ni viande ni poisson ni crustacés. Aucun animaux. Par contre il consomme des oeufs, du lait etc... 

Pour la petite histoire (je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer), j'étais récemment à la boulangerie et je demande à la jeune vendeuse si elle a une pizza végétarienne à me proposer. Elle me répond : "oui celle-là est au jambon". Je lui ai donc fait remarquer que le jambon est de la viande, et elle m'a regardé avec des yeux ronds comme des billes. Je crois vraiment qu'elle n'en étais pas si sûre. Je tenais à vous faire part de cette anecdote parceque ce n'est pas la 1ère fois que j'entends des gens s'étonner que les végétariens ne mangent pas de jambon. Donc une bonne fois pour toutes : le jambon et ses dérivés (lardons, allumettes de jambon etc) proviennent d'un animal qui s'appelle le cochon (eh oui, on en apprend vraiment tous les jours !) 

Pour une quinzaine de cookies :

ingrédients :

- 165g de farine de châtaigne

- 70g de purée d'amande

- 50g de sucre de canne

- 1 poignée de pépites de chocolat noir

- 3 cuillères à soupe de lait végétal

- 1/2 cuillère à soupe de bicarbonate de soude

- 1/2 cuillère à café de poudre à lever (la poudre à lever sans gluten se trouve facilement en magasin bio)

- quelques gouttes d'extrait de vanille

- 1 pincée de sel

Préparation :

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez le sucre et la purée d'amande. Dans un saladier, mélangez le lait végétal, le bicarbonate, la levure, la poudre à lever et le sel. Réunir les 2 mélanges et battre énergiquement au fouet. Lorsque l'appareil est homogène, incorporez peu à peu la farine de châtaigne. Ajoutez les pépites de chocolat. Formez les cookies en petites boules et disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Écrasez légèrement les cookies à la main ou à l'aide des dents d'une fourchette. Laissez cuire 10 minutes.

Cookies à la farine de châtaigne

Voir les commentaires

2018-06-04T12:16:29+02:00

Perline, Clémence, Lucille et les autres...

Publié par Catherine et compagnie

Titre : Perline, Clémence, Lucille et les autres...

Auteure : Jeanne-Marie Sauvage-Avit

Genre : roman historique

Année de parution : 2014

 

 

Perline, Clémence, Lucille et les autres...

L'histoire :

" En 1914, le destin des femmes est scellé par les hommes. Mais la guerre éclate. Aux champs comme à la mine, dans les transports et les administrations, les maris, fils et pères sont réquisitionnés. alors les femmes s'organisent. Perline, Clémence, Lucille et les autres relèvent leurs manches. Pendant que les tragédies se déclinent à l'infini - mort, peur, attente, deuils -, elles doivent réinventer leur vie, pour elles comme pour le pays tout entier. Pour ces héroïnes d'un nouveau genre, il faut agir, produire, récolter. L'heure de l'émancipation et de l'affranchissement du joug des hommes a sonné."

Mon (humble) avis :

J'ai bien aimé ce roman qui relate des vies de femmes durant la Grande Guerre. L'histoire se passe dans un village sur les hauteurs de Saint-Etienne, en Auvergne. Sans les hommes, les femmes ont bien dû continuer à vivre, à faire tourner le village. La femme du cafetier a pris la place de son mari derrière le comptoir. A la ferme, les femmes ont semé et récolté. Dans les usines, les femmes ont occupé des postes d'ouvrières et de secrétariat. Tout cela nous semble normal aujourd'hui mais ne l'était pas du tout il y a 100 ans. La guerre leur a permit de s'émanciper, ou tout du moins leur offrait une chance de se rendre compte qu'elles étaient capables de vivre par elles-mêmes. Au retour des hommes, les femmes ont été licenciées et sont retournées à leurs occupations d'avant-guerre, c'est à dire à s'occuper de leur foyer. Ce livre montre bien la difficulté de se soumettre à nouveau à un mari après avoir passé des mois, des années, à faire tourner la boutique et parfois même à rendre une affaire florissante. Les hommes voulaient revenir chez eux et que tout soit comme avant, comme pour se donner l'illusion que rien ne s'était passé et qu'ils n'avaient pas perdu ses années d'horreur. Mais ils n'ont pas compris que rien ne serait plus jamais comme avant. Et même si il faudra attendre 1944 pour que le droit de vote soit enfin accordé aux femmes, elles avaient changé au plus profond d'elles-mêmes, malgré leur silence et leur retour dans la cuisine.

Ce roman est donc un roman féministe bien sûr, et un roman historique très bien documenté également (l'auteure est une prof d'histoire à la retraite). C'est aussi un livre romantique.

J'ai dévoré ce bouquin, même si on peut regretter quelques poncifs, ainsi que des idées prêtées aux femmes de l'époque sans doute trop avant gardiste (la bonne sœur pro-avortement en 1915, je ne suis pas sûre que ça se soit tellement vu). Ce livre m'a un peu fait penser aux sagas de Marie-Bernadette Dupuy ( j'avais lu la saga Angélina et celle du Moulin du Loup). On y retrouve les mêmes thèmes de l'amour impossible/contrarié. On retrouve également toujours l'animal-ami et la personne âgée de confiance /confidente, aux idées très modernes pour son temps. L'héroïne toujours sublime, aux rondeurs parfaites, est très intelligente, féministe, indépendante, rebelle mais extrêmement bien éduquée et savante, bien que paysanne. Elle s'élèvera dans la société grâce à toutes ses qualités. Si ces ficelles classiques de la saga romantique ne vous gênent pas, et mieux encore si vous en raffolez, vous passerez un très agréable moment de lecture. Sinon vous en ferez fi et apprécierez néanmoins le travail historique.

Bonne lecture et à bientôt !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog