750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-07-20T09:07:29+02:00

La Passe-Miroir - livre 1 : Les fiancés de l'hiver

Publié par Catherine et compagnie

La Passe-Miroir - livre 1 : Les fiancés de l'hiver

Auteure : Christelle Dabos

Genre : fantasy

Année de parution : 2013

Prix : gagnant du Concours du premier roman 2013 et gagnant du Grand Prix de l'Imaginaire 2016

L'histoire :

" Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objet et traverser les miroirs. Quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons, la jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel."

Mon (humble) avis :

Les fiancés de l'hiver est le premier tome d'une saga d'au moins quatre livres, le 4ème est actuellement en cours d'écriture. L'auteure, née en 1980, a forcément été influencée et marquée par le grand retour du fantastique et du monde de la magie avec la saga Harry Potter. J'y ai retrouvé également un peu de l'univers de Lewis Carroll. On notera d'ailleurs le thème du miroir comme point commun évident entre toutes ces œuvres. 

J'ai dévoré ce livre, d'une rare puissance imaginaire. Ce roman est sombre, l'atmosphère y est lourde, les personnages sont froids, voire carrément inquiétants, excepté Ophélie biensûr, comme la température glaciale qui règne à la Citacielle. Moi qui suis adepte des univers magiques plus douillets et enfantins, j'ai néanmoins été embarquée dans cette aventure. Pas forcément au point de lire le 2ème tome, car le tout manque de chaleur pour moi, mais c'est vraiment une question de goût personnel et cela n'enlève rien au grand talent de Christelle Dabos.

Je vous invite à visiter son site : www.passe-miroir.com

Bonne lecture, bonnes vacances et à bientôt !

Voir les commentaires

2018-07-03T12:21:51+02:00

Maximax 2017-2018 l'école des loisirs partie 6 - La grande Forêt

Publié par Catherine et compagnie

Le dernier livre Maximax de l'année, reçu au mois de juin est :

La Grande forêt - le pays des Chintiens

Auteure et illustratrice : Anne Brouillard

Genre : album

Thèmes : voyage, aventure, mystère, amitié

Style : poétique et philosophique

Année de parution : 2016

Maximax 2017-2018 l'école des loisirs partie 6 - La grande Forêt

L'histoire :

" Killiok, le chien noir, est inquiet. Il attend le retour de Vari Tchésou, le magicien rouge, dont il n'a pas de nouvelles depuis le printemps. D'après les oiseaux, une roulotte aurait été aperçue au fin fond de la Grande Forêt...Killiok convainc Véronica de l'accompagner pour savoir ce qu'il en est. Tous deux s'enfoncent dans la Grande Forêt et font des rencontres surprenantes : Pikkeli Mimou dans son refuge, le Chat Mystère qui va au festival de vol, Susy le cheval...et tous ces bébés mousse avec qui ils prendront le train ! La Chintia, dont Anne Brouillard a imaginé la carte, est divisée en 11 pays. L'histoire prend vie au travers des personnages, des lieux et de leurs influences. Tout est possible et a l'air réel. Le premier tome met en mouvement les habitants du pays du Lac tranquille."

Mon (humble) avis :

Gros coup de cœur pour cet album qui alterne la mise en page de l'album classique (image et texte) avec celle de la bd. Le texte comme les sublimes illustrations m'ont transportée dans un univers très original. Difficile de décrire cette oeuvre, car c'en est réellement une, avec des mots. Il est plutôt question d’atmosphère, et d'un conte philosophique. Fantastico-absurdo-poétique. Sur l'étage de ma bibliothèque, je le rangerais volontiers à côté du magnifique "Frédéric" de Leo Lionni, et c'est vraiment pas peu dire. Lenteur, douceur, mélancolie, tout en frôlant parfois l'inquiétant. Les thèmes du rêve, de la nature et de la nuit sont très présents. Les habitations également : tente, cabane, refuge, maison...

J'ai demandé à mon fils ce qu'il avait pensé de ce livre. Il m'a simplement répondu "c'était beau". Je n'ai pas voulu briser la magie en lui demandant de développer. J'ai préféré laisser son imaginaire intact. Parfois les mots n'ont pas leur place. Parfois au contraire ils viennent résonner contre notre âme et nous font partir très loin.

Quelques-uns de mes passages préférés :

" Il descend sur la pointe des pattes pour ne pas déranger la paix de la maison."

" Si vous entendez des mots inconnus...commence Kwé. ...rapportez-les nous ! ajoute Kwè."

" Oui...il est presque trop fort, ce silence. il n'est pas le même qu'au bord du Lac tranquille."

On referme le livre sur cette dernière phrase de Killiok : " C'était quand-même un beau voyage." Et on se dit exactement la même chose.

 

Maximax 2017-2018 l'école des loisirs partie 6 - La grande Forêt
Maximax 2017-2018 l'école des loisirs partie 6 - La grande Forêt
Maximax 2017-2018 l'école des loisirs partie 6 - La grande Forêt

Bonne lecture, et à très bientôt !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog