750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2019-04-30T13:51:40+02:00

Banana bread ultra moelleux aux épices et aux noisettes

Publié par Catherine et compagnie
Banana bread ultra moelleux aux épices et aux noisettes

J'ai trouvé la recette de banana bread idéale. Il est vraiment excellent et super moelleux. Et encore meilleur le lendemain. Vous pouvez vraiment y aller les yeux fermés ! Comme un peu d'honnêteté ne nuit pas, je vais vous avouer que j'ai trouvé la recette sur le blog Del's cooking twist, cliquez ici pour le visiter.  

J'ai très légèrement modifié certaines proportions, j'ai rajouté du quatre-épices, supprimé le sel et remplacé le sucre par de la cassonade. J'ai également remplacé les noix par des noisettes parce que je n'avais rien d'autre sous la main !

Pour un cake :

- 180g de farine

- 1 petite cuillère à café de levure chimique

- 1 petite cuillère à café de bicarbonate de soude

- 1 cuillère à café de cannelle

- 1 cuillère à café de quatre-épices

- 50g de noisettes grossièrement hachées (ou noix de pécan, ou noix)

- 60g de beurre mou

- 150g de sucre cassonade

- 1 oeuf

- 3 bananes bien mûres

- 120 ml de lait ribot ou kéfir (se trouve au rayon frais en magasin bio, sinon faites-le vous même en ajoutant deux cuillères à soupe de jus de citron frais à 120ml de lait normal.)

Préparation :

Sortez le beurre du frigo une heure avant. Si vous n'avez pas de vrai lait ribot, fabriquez-le 30 minutes à l'avance. Préchauffez le four à 180°C. Beurrez un moule à cake.

Dans un 1er saladier, mélangez les ingrédients suivants : farine, levure, bicarbonate, épices, noix. 

Dans un 2ème récipient, battez le beurre mou en pommade avec le sucre. Ajoutez l’œuf et battez encore. Réduisez les bananes en purée à l'aide d'une fourchette et ajoutez-les au beurre et sucre. Ajoutez également le lait ribot ou votre lait ribot maison. 

Ajoutez le contenu du 1er saladier en mélangeant bien au fur et à mesure. 

Versez dans le moule à cake et enfournez pour 50 minutes. 

 

 

Banana bread ultra moelleux aux épices et aux noisettes

Bon appétit et à très bientôt !

Voir les commentaires

2019-04-21T10:39:51+02:00

Les carrés démaquillants lavables

Publié par Catherine et compagnie
Les carrés démaquillants lavables

salut à toi, l'ami(e) de passage sur mon blog,

Si tu es là, c'est qu'à priori tu t’intéresses aux carrés démaquillants lavables. Et tu as bien raison ! Cela faisait un bon moment que je voulais m'y mettre et voilà, c'est chose faite. Il existe plusieurs marques qui commercialisent des cotons lavables. Pour ma part, j'ai choisi la marque "Les tendances d'Emma". 

C'est évidemment infiniment plus écolo que les cotons classiques jetables, et plus économique aussi, au bout d'un certain temps (la boite avec 15 carrés coûte environ 25€). J'ai choisi le kit "Eco Belle bois", avec 15 carrés lavables, la boîte en bois et le filet de lavage inclus. Sur le site Les tendances d'Emma, vous trouverez aussi un kit avec 20 cotons, ou encore une recharge de 10 cotons. Vous choisirez selon votre utilisation. Pour moi, 15 cotons me permettent de tourner sans problème, vu que j'en utilise 2 à 3 par jour, il me suffit de penser à les mettre en machine dès qu'il ne m'en reste plus que 3. 

Les carrés démaquillants lavables

Je regrette un peu l'absence de couvercle sur la boîte en bois, de sorte que mes cotons prennent un peu la poussière si on les laisse sur une étagère dans la salle de bain. Si vous êtes sensibles à ça, il vaudrait mieux placer la boîte dans un tiroir.

coté un peu plus "rugueux"

coté un peu plus "rugueux"

côté tout doux

côté tout doux

Sur mes photos, ça ne se voit pas très bien, mais ce sont des cotons bi-faces ; l'une est toute douce, effet peau de pêche, l'autre un peu plus rugueuse. Je souhaite préciser ici que j'ai la peau sensible et très réactive, et pourtant ces cotons ne m'irritent pas le moins du monde. Pas même la face "rugueuse". En fait si j'ai mis du temps à me décider à tester ces cotons, c'est parce que j'en avais testé, il y a des années de cela, d'une autre marque (j'ai oublié laquelle), et ils ne m'avaient pas du tout convaincu. Ils étaient rêches et m'irritaient vraiment la peau. Ils étaient pourtant en coton bio aussi, mais ça n'allait pas. 

le filet qui sert à stocker les cotons en attendant de passer en machine, puis à contenir les cotons lors du passage en machine.

le filet qui sert à stocker les cotons en attendant de passer en machine, puis à contenir les cotons lors du passage en machine.

Petite déception concernant le filet de stockage/lavage. Les cordons pour le fermer ne tiennent pas bien au lavage, du coup j'ai toujours quelques cotons qui se font la malle. Une petite fermeture éclair aurait sans doute été plus pratique. Mais c'est peut être un choix écologique de la part de la marque. De plus, Le fond du filet est en coton non ajouré, de sorte que le lavage se fait peut-être un peu moins bien que si c'était un simple filet ajouré partout. 

Les carrés démaquillants lavables
Les carrés démaquillants lavables

Je vous souhaite un beau week-end de Pâques, et à très bientôt les cocos !

Voir les commentaires

2019-04-09T09:09:49+02:00

Bouture de lierre du diable

Publié par Catherine et compagnie
la plante-mère

la plante-mère

Coucou les ami(e)s,

Aujourd'hui je vais vous montrer où j'en suis de mes petites expériences en jardinage, en bouturage plus précisément. Il s'agit ici une plante d'intérieur, un lierre du diable, aussi appelé pothos. J'imagine que ça marche de la même façon pour toutes les plantes de ce type. 

Pourquoi bouturer une plante ? Cela permet d'en obtenir une nouvelle, gratos. Parfois les choses sont simples dans la vie.

Je n'ai vraiment pas la main verte mais cette technique est très simple. Il vous suffit de couper une tige de votre plante-mère sur 10 à 15 cm. Il faut absolument qu'il y ait au moins un nœud sur cette tige (sinon c'est pas la peine d'essayer, ça ne peut pas marcher !) et deux feuilles (pas plus). 

Une fois votre tige coupée, vous allez la mettre dans un verre haut, ou une petite bouteille d'eau. Remplissez d'eau au max. Pour évitez que l'eau ne se trouble, mettez-y un petit morceau de charbon, c'est très efficace. Sur votre verre, placez un morceau de papier alu et percez le pour y faire passer la tige. Placez à la lumière. Alors, ne faites pas comme moi ; sur la photo, vous verrez que j'ai mis ma bouture dans une petite bouteille et je me suis crue maligne en la glissant à travers le trou d'un bouchon sport. Tout allait très bien jusqu'à ce que je veuille ressortir ma bouture : ça ne passait plus, j'ai arraché une  racine au passage ; c'est ballot, vous en conviendrez.

ma bouture mise en eau : un nœud immergé, deux feuilles (non immergées)

ma bouture mise en eau : un nœud immergé, deux feuilles (non immergées)

au bout d'un mois, 6 racines de 3 à 5 cm sur la tige.

au bout d'un mois, 6 racines de 3 à 5 cm sur la tige.

Bouture de lierre du diable

Après avoir sorti ma bouture de l'eau, je vais la mettre en terre. 

Il y a une deuxième technique de bouturage de ce type de plante ; c'est la bouture directement en terre, au lieu de l'eau. J'ai essayé les deux méthodes ; le même jour, j'ai mis ma tige en eau et quatre autres tiges directement en terre. Selon le même principe du nœud et des 2 feuilles. Bilan au bout d'un mois : sur mes 4 tiges en terre, 2 ont pris ; j'ai vérifié en grattant un peu la terre, j'ai vu des racines. Les 2 autres se flétrissaient un peu, et en tirant très légèrement dessus, elles sont sorties de terre ; elles n'avaient pas de racine. J'ai mis ma bouture-eau avec ses 2 copines qui ont pris en terre.

J'espère qu'elles vont bien s’entendre ! Maintenant j'attends de voir comment ça évolue...

mise en terre de ma bouture-eau, qui rejoint 2 boutures prises en terre directement

mise en terre de ma bouture-eau, qui rejoint 2 boutures prises en terre directement

A très bientôt les cocos !

Voir les commentaires

2019-04-03T18:59:24+02:00

Fleur de bambou - Animax 2018-2019

Publié par Catherine et compagnie
Fleur de bambou - Animax 2018-2019

Ce mois-ci je vous présente le livre Animax du mois d'avril. Il s'agit du premier tome de la BD "Fleur de bambou" qui s’intitule " Les larmes du grand esprit". Scénario et storyboard de Richard Marazano, dessins et couleurs de Cat Zaza. Parution : 2017.

L'histoire :

" Dans la vallée des bambous, tous les animaux sont en émoi, car aujourd'hui une fleur est née ! Mais lorsqu'un bambou fleurit, c'est qu'il va mourir ! Vous ne le saviez donc pas ? Bientôt, c'est toute la forêt qui va fleurir avec lui. La fouine et le panda roux sont désignés pour chercher de l'aide au-delà de la vallée, accompagnés dans cette aventure périlleuse par le plus terrible des animaux : la fille des hommes. Ensemble, ils vont se mettre en quête du grand esprit de la forêt primordiale, car lui seul détient les secrets de la nature et de la vie..."

Mon avis :

La couverture de ce livre m'avait immédiatement conquise. Cependant l'aventure est peut-être un peu courte, on reste sur sa faim. J'ai apprécié les notes d'humour. Les amateurs de Rudyard Kipling noteront la similitude entre l'empereur des singes et Louie, l'orang-outan du Livre de la jungle. Globalement, c'est un joli conte écologique et philosophique où il est question de sagesse, de partage et de respect de la nature. Énorme coup de cœur pour les sublimes planches de Cat Zaza, une illustratrice que j'adore. Je l'avais découverte avec "La fille du calligraphe" ; une merveille que je vous encourage vivement à découvrir. L'Asie est une fois encore au cœur de son travail. Les créatures merveilleuses également ; son dragon dans La fille du calligraphe ressemble beaucoup au grand esprit de la forêt primordiale dans Fleur de bambou. Donc avis un peu mitigé pour le scénario mais les illustrations de Cat Zaza valent largement le coup à elles seules. 

Fleur de bambou - Animax 2018-2019
Fleur de bambou - Animax 2018-2019
Fleur de bambou - Animax 2018-2019
Fleur de bambou - Animax 2018-2019
Fleur de bambou - Animax 2018-2019

Belles lectures et à très bientôt !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog