Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-03-19T17:28:40+01:00

Mon sac Kipling

Publié par Catherine et compagnie
Mon sac Kipling

En matière de mode, j'aime les choses simples, décontractées et pratiques. J'ai longtemps été une adepte du sac à dos. Eh oui, quand on a trois jeunes enfants, c'est bien pratique. Quand tu tiens la main de tes enfants qui te tirent en tout sens et que la bandoulière de ton sac glisse sans cesse, au bout d'un moment tu passes au sac à dos, c'est une évolution normale dans la vie . Maintenant mes enfants sont plus grands, je n'ai plus besoin de leur tenir la main lors des sorties, sauf pour traverser la route, et dans ces cas-là, une mère trouve toujours une solution : elle se fait pousser un bras ( ça ne m'étonnerait qu'à moitié) ou tient deux petites mimines en même temps dans sa main, pour pouvoir tenir dans l'autre, au choix : le 3ème enfant (mais le mien a bientôt 12 ans, il apprécierait moyen), la laisse du chien, le sac de courses, ou deux cartables. Parfois il y a tout ça en même temps mais je préfère oublier. Bref. Ce genre de situations rocambolesques commencent doucement à s'éloigner de mon quotidien et c'est donc avec un immense bonheur que je redécouvre le sac à bandoulière. Pourquoi ai-je jeté mon dévolu sur un sac Kipling ? Parce que j'aime bien les marques de mon adolescence, pour moi ce sont des marques-refuge. Des valeurs sûres. Et puis je n'en connais pas beaucoup d'autres non plus vu que je ne m’intéresse pas du tout à la mode. J'aime aussi le côté pratique des sacs Kipling, le fait qu'ils passent en machine et qu'ils soient hyper légers. J'aime aussi la variété des couleurs et le choix des différents modèles proposés. Je n'ai plus besoin d'un sac XXL qui contiendrait couches, bib', doudous, goûters, etc. C'est pourquoi j'ai choisi le modèle Gabbie, qui est un un petit sac par rapport à ce que j'avais l'habitude de me trimballer, mais qui est décrit par Kipling comme un sac moyen. De fait, on peut y fourrer pas mal de trucs. En fait on peut y mettre tout ce dont on a besoin au quotidien. J'y fourre mon portable, mon porte-feuilles, mon chéquier, mon chéquier chèque-vacances, mes clés, un ou deux paquets de mouchoirs, le doudou de ma dernière, une petite bouteille d'eau, la clé de bagnole, mes lunettes de soleil et leur étui. il est bien rempli mais je le ferme sans problème. Ce que j'apprécie aussi chez Kipling c'est qu'il y a plein de poches spéciales et sur mon modèle il y a même une attache pour les clés. Le nom de la couleur de mon sac est burnt carmine.

le singe emblématique de la marque

le singe emblématique de la marque

plein de poches !

plein de poches !

vue de côté

vue de côté

vus de dos : encore une poche !

vus de dos : encore une poche !

J'aime aussi beaucoup le modèle Defea et il n'est pas impossible que je craque un jour pour le coloris true beige.

modèle Defea

modèle Defea

J'adorais la collection avec les lapins Helen Lee Bunny, malheureusement elle est en rupture partout. 

sac à dos City Pack S collection Helen Lee Bunny

sac à dos City Pack S collection Helen Lee Bunny

 

J'espère que mon premier article "mode" vous a plu, et j'en profite pour préciser que cet article n'est pas de la pub ; mon petit blog n'a vraiment pas l'influence suffisante pour être démarché par des marques, bien malheureusement ! vous pouvez donc être tranquilles de ce côté-là !

A très bientôt les cocos !

 

 

Voir les commentaires

2019-03-17T16:56:51+01:00

Sablés normands

Publié par Catherine et compagnie
Sablés normands

Dans la famille biscuits, dimanche dernier je vous proposais les palets bretons, aujourd'hui ce sont les sablés normands. 

Ingrédients pour environ 40 sablés :

- 140 g de beurre mou (idéalement du beurre d'Isigny)

- 2 jaunes d’œufs 

- 250 g de farine

- 1 sachet de sucre vanillé ou une pincée de vanille en poudre

- 1 pincée de sel 

- un peu d'eau (environ 2 cuillères à soupe)

Préparation :

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la vanille et le sel. Incorporez le beurre en parcelles et travaillez avec les doigts en frottant la farine : la pâte doit être poudreuse. Ajoutez les jaunes d’œufs et un peu d'eau. Mélangez pour former une boule mais ne travaillez pas la pâte plus que nécessaire. Filmez au contact et placez au frais pour au moins 2 h. Passé ce temps, sortez la pâte du frigo et laissez-là une quinzaine de minutes à température ambiante avant de l'étaler. Farinez le plan de travail, préchauffez le four à 200°C. Étalez la pâte sur environ 5 mm d'épaisseur. Découpez les formes à l'aide d'un emporte-pièce de 5 cm de diamètre. Si vous n'avez pas d'emporte-pièce à bords cannelés, utilisez un verre retourné, ça ira aussi. Enfournez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, pour 12 à 15 minutes. Ils doivent être tout juste dorés.

Sablés normands

Bon miam miam et à très bientôt !

Voir les commentaires

2019-03-10T13:45:34+01:00

Palets bretons

Publié par Catherine et compagnie
Palets bretons

Tout chauds, tout ronds, tout blonds les palets bretons ! ils font le bonheur des enfants pour le goûter, et celui des grands trempés dans le café du matin ou dans le thé du soir. J'en fais environ 60, car avec mes trois gourmands, que dis-je trois ; j'oubliai mon mari ! mes quatre gourmands plutôt, ils ne me dureront pas plus de deux ou trois jours. Ils seront mangés aussi bien au p'tit dèj qu'au goûter, qu'avec la compote du soir. Bref, ça part vite ! 

Pour environ 60 palets

Ingrédients :

- 100 g de beurre

- 200 g de beurre demi-sel

- 4 jaunes d’œufs

- 500 g de farine

- 240 g de sucre blond en poudre

Préparation :

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez la farine et le sucre dans un saladier. Ajoutez le beurre mou et mélangez. Ajoutez enfin les jaunes d’œufs. Pétrissez la pâte afin d'obtenir une boule homogène. Étalez la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, sur 1 cm d'épaisseur. découpez des disques à l'emporte-pièce. Enfournez pour 15 à 20 minutes : les palets doivent être dorés.  

Palets bretons
Palets bretons

Bon appétit et à très bientôt !

Voir les commentaires

2019-03-06T14:26:25+01:00

C'est mieux chez toi - Animax 2018-2019

Publié par Catherine et compagnie
C'est mieux chez toi - Animax 2018-2019

Comme chaque mois, je vous présente un livre de l'abonnement Animax de ma fille. En mars, il s'agit de "c'est mieux chez toi", de Brigitte Smadja, illustré par Jeremie Moreau. C'est un petit roman classé 6-8 ans par l'école des loisirs, mais je dirais plutôt qu'il correspond à des enfants de 7 à 10 ans. Date de publication : 2017.

Les thèmes abordés sont l'amitié, la différence, le regard des autres.

Résumé : 

Louise a deux sacs à dos, un avec des palmiers quand il fait chaud, un avec des montagnes quand il fait froid. Amina a deux frères, qui l'embêtent quel que soit le temps, sauf quand ils dorment. Chez la première, c'est sombre et confortable. Chez la seconde, c'est clair et bruyant. Pourtant entre elles, il n'y a que 42 pas exactement...

Mon avis :

Eh bien, je n'ai pas vraiment d'avis concernant ce livre. J'ai noté des invraisemblances, auxquelles je ne sais pas quel sens donner : Pourquoi est-ce si sombre chez Louise ? Pourquoi préciser que la mère de Louise fume des cigarettes ? Pourquoi chez Louise, personne ne parle à table ? Pourquoi les enfants mangent-ils deux compotes ? Autant de petites bizarreries qui ne sont pas expliquées et qui n'apportent rien à l'histoire, sinon le sentiment de s'y perdre un peu. Pourquoi les frères d'Amina jouent constamment aux indiens alors que plus aucun enfant n'y joue depuis 40 ans ? Pourquoi n'ont-ils apparemment pas le droit de jouer dehors, ni d'avoir de télévision, ni de jeux vidéos ? Sont-ils censés être pauvres et Louise riche ? Rien ne l'indique. Dans ce cas, pourquoi Amina semble avoir honte quand sa mère invite Louise à la maison ? Est-ce parce qu’elle partage sa chambre avec ses deux frères, ou a t-elle honte de ses frères parce qu’ils sont bruyants ?  On sent que l'auteure souhaite garder un flou autour de ses personnages, elles ne les enferment pas dans des cases. Côté ambiance, les frontières sont floues entre la joie (je dirais plutôt l'excitation, je n'ai pas trouvé vraiment de joie) et un certain spleen, qui existe bel et bien dans la fin de l'enfance. Sans doute que ce livre m'a un peu dérouté. Ma fille l'a lu d'un trait mais n'a pas trop su quoi en penser non plus.

J'ai aimé la drôlerie du passage avec le mot "souche", un mot qu'Amina ne comprend pas.

 

 

Quant aux illustrations, je ne les trouve pas belles à proprement parler, mais les expressions, les poses et la gestuelle sont assez justes.

 

 

 

 

Bonne lecture et à très bientôt !

 

 

 

 

Voir les commentaires

2019-03-04T11:56:41+01:00

Le châle de cachemire

Publié par Catherine et compagnie
Le châle de cachemire

Titre : Le châle de cachemire

Auteure : Rosie Thomas

Traduction : de l'anglais par Marie-Axelle de la Rochefoucauld

Date de publication : 2013

Genre : romance historique 

Synopsis :

" Inde, 1940. Jeune mariée, Nerys a quitté la campagne galloise pour accompagner son mari missionnaire. Alors que la guerre du Cachemire éclate, elle découvre Srinagar, la ville au bord du lac, où les britanniques dansent et flirtent de manière insouciante. 

Angleterre, de nos jours. En faisant du tri dans la maison de son père, Mair découvre un éblouissant châle ancien et une boucle de cheveux d'enfant. Intriguée par leur provenance, elle se lance dans une quête qui changera à jamais sa vie."

Cet ouvrage a reçu le prix du Grand Roman en Angleterre.

Mon avis :

Comme mon précédent article sur "Meurtres à Pékin", je n'ai pas fini ce livre. J'ai arrêté à la moitié. En fait je me suis ennuyée. Je ne me suis pas attachée aux personnages. Je n'ai pas réussi à me laisser prendre par l'histoire. Pourtant ce roman avait vraiment tout pour me plaire. Déjà, l'illustration de couverture est très belle, ce qui compte à mes yeux quand je choisis un livre. Ensuite la promesse d'exotisme, de voyage. L'histoire en elle-même ; deux femmes vivant à deux époques différentes m'avait parlé également. Enfin le côté historique avait fini de me séduire. Et pourtant...la magie n'a pas opéré. Cependant j'ai aimé voyager en Inde, et je salue le travail documentaire. Je ne souhaite pas rester sur un avis aussi mitigé, surtout que je sens qu'il aurait suffit d'un rien pour que j'entre complètement dans ce livre, et je vais prochainement retenter ma chance avec un autre roman de Rosie Thomas : "Les brumes du Caire". 

Bonne lecture et à très bientôt !

Voir les commentaires

2019-02-25T15:05:13+01:00

Meurtres à Pékin

Publié par Catherine et compagnie
Meurtres à Pékin

J'ai choisi de vous présenter également des livres qui m'ont moins plu, parce que je trouve qu'au final ce n'est pas une raison suffisante pour les écarter. 

 

Titre : Meurtres à Pékin

Auteur : Peter May

Traduction : de l'anglais par Ariane Bataille

Date de publication originale : 1999

Genre : roman policier

Synopsis :

"Le cadavre carbonisé d'un homme est découvert un matin dans un parc de Pékin, ville au passé glorieux avide de modernité, entre tentation capitaliste et vestiges du communisme. Le même jour, deux autres corps sans vie sont trouvés à deux endroits différents de la ville. Pour seul indice, un mégot de cigarette américaine laissé en évidence à côté de chacun des trois corps, comme une signature. Margaret Campbell, médecin légiste exerçant aux Etats-Unis qui se trouve à Pékin pour une série de conférences, est embarquée malgré elle dans l'enquête de Li Yan, fraîchement promu commissaire. L'américaine rigoureuse et le chinois ironique et énigmatique vont devoir refréner leurs dissensions et conjuguer leurs talents pour découvrir la vérité, fût-ce au péril de leur vie. car si les lieux sont exotiques et chargés de tradition, les dangers, eux, sont bien du XXIè siècle : menace OGM et magouilles politiques."

Installé dans le Sud de la France, l'écossais Peter May est l'auteur de nombreux romans policiers, notamment de cette "série chinoise" en 6 volumes qui a rencontré un grand succès et lui a valu d'être nommé membre honoraire de l'Association des écrivains de romans policiers de Pékin. 

Mon avis : 

Je me suis arrêtée aux 2/3. L'américaine est imbuvable. Elle me fait l'effet d'une idiote arrogante, incapable de comprendre que les Etats-Unis ne sont pas le centre du monde ni la seule culture valable. Certains passages sont, à mon sens, à la limite du racisme. Concernant l'enquête en elle-même, ça n'avance pas. J'imagine que les choses évoluent ensuite, l'enquête comme la mentalité de Margaret, mais si je dois attendre la fin d'un livre pour ne plus m'ennuyer et commencer à apprécier les personnages, c'est tout de même embêtant. Par contre, j'ai beaucoup aimé les descriptions de Pékin, la culture, la vie quotidienne. Ça m'a vraiment intéressée, j'adore voyager à travers mes lectures. 

 

Je vous souhaite de belles lectures, et à très bientôt !

 

 

 

Voir les commentaires

2019-02-25T10:59:04+01:00

Kit du mois de novembre

Publié par Catherine et compagnie

Je suis bien contente de vous présenter mon kit de novembre terminé ! j'ai passé 6 mois dessus ! Enfin il faut quand-même dire que j'ai laissé passer de longues périodes sans y toucher. Il s'agit toujours d'un kit de la marque "Au bonheur des dames", dans la collection "bienvenue". Il y a un kit différent pour chaque mois de l'année. Cette fois, j'ai essayé de faire un encadrement un peu plus "propre". En fait c'est un pinkeep, mais simplifié. C'est déjà ce que j'avais fais pour mon kit du mois de juin (pour le voir cliquez ici ), sans savoir à cette époque que ma façon existait et s'appelait "un pinkeep". Allez voir  ici, c'est très bien expliqué. Je dis simplifié car le pinkeep traditionnel comporte 2 parties distinctes que l'on colle l'une à l'autre ; le cadre avec la broderie, et un 2ème que l'on vient lui coller au dos. Moi je me contente de la partie broderie, je ne fais pas de partie "dos". D'autant plus que j'accroche mes broderies au mur, donc ce serait parfaitement inutile et trop épais.

Voilà donc le résultat final :

Kit du mois de novembre

Voici le matériel que j'ai utilisé afin de finaliser ma broderie :

- de la ouate : veillez à la prendre en bandes régulières et non pas en boules, sinon ça va être difficile d'avoir la même épaisseur partout. La dernière fois j'avais utilisé des cotons pour bébé, rectangulaires, ça va aussi.

- un carton de peinture ; c'est un support rigide de 3mm d'épaisseur. Je l'ai choisi en dimension 30cmx30cm, mais ça existe dans d'autres tailles. Avec le recul, j'aurai peut-être mieux fait de choisir du carton mousse, plus léger et découpable au cutter. Mais au moment de mes achats, je ne connaissais pas encore ce support.

- de l'adhésif double-face

- de la colle bricolage multi-usages extra forte (ici de la Cléocol).

- un pinceau pour la colle

- des ciseaux

- du ruban satiné 3mm, de 2 couleurs différentes 

- un accroche tableau adhésif (j'ai dû le renforcer avec du double face pour qu'il supporte le poids) 

Vous trouverez tout ceci dans un magasin de loisirs créatifs, pour ma part je suis allée chez CreaVea. 

la ouate en bandes
la ouate en bandes

la ouate en bandes

l'attache tableau

l'attache tableau

verso du carton de peinture : l'attache maintenue par du double-face

verso du carton de peinture : l'attache maintenue par du double-face

la carton de peinture, la colle, le pinceau, les ciseaux, le double face, les rubans

la carton de peinture, la colle, le pinceau, les ciseaux, le double face, les rubans

le rendu bombé grâce à la ouate, et le détail de la hache et du fagot à coller. Le mois est toujours indiqué au même endroit dans cette collection.

le rendu bombé grâce à la ouate, et le détail de la hache et du fagot à coller. Le mois est toujours indiqué au même endroit dans cette collection.

détail du tableau principal

détail du tableau principal

Je viens de commander le kit du mois de mai. J'ai hâte de le recevoir ! 

Bonne broderie, et à très bientôt !

Voir les commentaires

2019-02-10T13:17:04+01:00

tarte aux poires, chocolat et crumble noisettes

Publié par Catherine et compagnie
tarte aux poires, chocolat et crumble noisettes

Ingrédients :

- 4 poires Williams

- 200 g de beurre

- 1 jaune d’œuf

- 300 g de farine

- 130 g de chocolat noir

- 150 g de noisettes

- 120 g de sucre cassonade

Préparation :

Torréfiez les noisettes à sec à la poêle puis mixez-les pas trop finement. Préparez la pâte brisée : dans un saladier, mélangez la farine et le beurre mou du bout des doigts. Ajoutez les noisettes et le sucre. Mettez 200 g de cette préparation de côté, ce sera votre crumble. Dans le saladier, avec la pâte brisée, ajoutez le jaune d’œuf, éventuellement un tout petit peu d'eau si nécessaire, formez une boule, filmez au contact, réservez au frais au moins 1h. Lavez les poires, ôtez le trognon, pelez-les, et coupez-les en petits morceaux. Mixez le chocolat noir en pépites grossières. Préchauffez le four th.6 (180°C). Sortez la pâte brisée du frigo. Étalez-la sur une feuille de papier cuisson et déposez-la (avec son papier) dans un moule à tarte. Disposez sur la pâte les poires en morceaux, le chocolat, puis le crumble. Enfournez pour 30 à 40 minutes. Pour encore plus de gourmandise, dégustez tiède avec une boule de glace vanille ou caramel au beurre salé.

tarte aux poires, chocolat et crumble noisettes
tarte aux poires, chocolat et crumble noisettes

Bon appétit et à très bientôt !

Voir les commentaires

2019-02-08T09:50:28+01:00

Vegan : Farfalles au blé complet, poêlée de choux de Bruxelles, tofu fumé et parmesan végétal

Publié par Catherine et compagnie
Vegan : Farfalles au blé complet, poêlée de choux de Bruxelles, tofu fumé et parmesan végétal

Voilà une bonne petite recette rustique et vegan pour se réchauffer au cœur de l'hiver. 

Ingrédients pour 4 personnes :

- environ 250 g de farfalles au blé complet

- une vingtaine de choux de Bruxelles

- 200 g de tofu fumé (se trouve en magasin bio)

- 20 cl de crème végétale (avoine ou soja)

- 1 bonne cuillère à soupe de moutarde

- 1 gousse d'ail

- 1 oignon

- sel, poivre

- parmesan végétal 

- un peu d'huile d'olive ou de margarine végétale

Ingrédients pour le parmesan végétal :

- 1 bonne poignée de noix de cajou, ou de noix ou d'amandes

- 1 cuillère à soupe de levure maltée

- 1 cuillère à café d'ail en poudre

- un peu de sel et de poivre.

Préparation :

Rincez bien les choux de Bruxelles, puis faites-les cuire à l'eau bouillante salée une vingtaine de minutes. Les estomacs sensibles les feront préalablement blanchir (3 minutes dans l'eau bouillante, puis on change d'eau pour la cuisson). Réservez-les. Faites cuire les pâtes al dente à l'eau bouillante salée. Pendant ce temps, émincez l'ail et l'oignon. Coupez le tofu fumé en "lardons". Faites revenir dans une grande poêle à bord hauts l'oignon et le tofu dans un peu d'huile d'olive ou de margarine végétale. Ajoutez ensuite l'ail, puis les choux de Bruxelles. Ajoutez la crème et la moutarde, mélangez bien. Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre. Ajoutez enfin les pâtes bien égouttées si la taille de la poêle le permet, sinon, mettez les pâtes dans un plat et versez le contenu de la poêle par dessus.

Parsemez de parmesan végétal et servez bien chaud.

Préparation du parmesan végétal :

Mixez ensemble les ingrédients indiqués plus haut. Attention à ne pas mixer trop longtemps non plus, sinon vous vous retrouverez avec une pâte ! Se conserve environ 2 semaines au frigo dans un petit récipient hermétique.

 

Vegan : Farfalles au blé complet, poêlée de choux de Bruxelles, tofu fumé et parmesan végétal

Voir les commentaires

2019-02-07T14:12:26+01:00

Mes soins chouchous du moment

Publié par Catherine et compagnie
Mes soins chouchous du moment

SLC salut les copains !

Aujourd'hui je vous présente mes produits soins du moment, ceux que j'utilise au quotidien en ce mois de février frisquet. J'ai la peau sèche, déshydratée, sensible et réactive.  Elle rougit, gratte, démange, brûle, au moindre ingrédient suspect (ou pas forcément suspect d'ailleurs). Bref, je dois être spécialement vigilante sur la compo de mes produits. D'expérience, je me suis aperçue que (bizarrement) le bio n'est pas forcément ce que ma peau tolère le mieux. Quand ma peau a vraiment besoin de réconfort, en hiver donc, je me tourne vers des marques de parapharmacie qui ont fait leurs preuves, et en lesquelles j'ai (à peu près) confiance, comme Avène notamment. En l’occurrence, mes 2 soins Avène du moment sont le pain nettoyant surgras Xera-Calm, et le baume nutri-fuide Trixera (je parlerai du lait-crème concentré d'Embryolisse en dernier).

Mes soins chouchous du moment
Mes soins chouchous du moment

Sous l'eau, le pain nettoyant surgras XeraCalm devient une mousse lactée légère et douce. Il semble encore plus riche que le pain dermatologique A-Derma à l'avoine que je vous avais présenté ici (clique !). Il est sans parfum, s'utilise sur le visage et le corps, et convient aux peaux très sèches à tendance atopique ou sujettes aux démangeaisons des adultes, enfants et nourrissons. 

Mes soins chouchous du moment

Le baume Trixera est sans parfum également. Il est spécialement formulé pour les peaux sensibles sèches à très sèches, et comme le pain nettoyant XeraCalm, il convient à toute la famille, même aux tout-petits. Il s'utilise aussi bien sur le corps que sur le visage et ça, ça m'a beaucoup plu, car c'est rarement le cas. On s'évite donc d'acheter une crème visage à côté, ce qui est bien commode. Je m'hydrate intégralement le corps et le visage avec ce baume en sortant de la douche chaque matin. J'insiste sur mes jambes, plus précisément mes tibias, qui sont habituellement tellement secs que ma peau desquame (ça me fait comme une fine poudre blanche sur les tibias ; so glam !) et démange au point que la nuit, dans un demi-sommeil, je me gratte tellement que le matin je me réveille presque en sang ! Avec le temps, j'ai les tibias plein de cicatrices, les gens doivent se demander ce que je fais avec mes jambes qui ont l'air d'avoir fait la guerre... Combien de fois j'ai entendu mon mari me dire la nuit "arrête de te gratter !" Le pire c'est que je ne m'en rends même pas compte. Bref, maintenant que je vous ai dévoilé une de mes bizarreries, je peux vous rassurer en vous disant que ça va beaucoup mieux depuis que je m'hydrate au quotidien (chose que je ne faisais pas avant, je dois bien l'avouer). Mais maintenant que les enfants sont plus grands, que j'ai un peu plus de temps pour moi, j'ai décidé de prendre un peu plus soin de moi, et particulièrement de ma peau qui a vraiment pris cher ces dernières années. Je l'utilise donc en crème de jour, la texture est comme un lait, donc assez liquide. Je pensais que ça ne suffirait pas à m'hydrater correctement le visage pour toute la journée, car je suis habituée aux textures riches, et finalement, excellente surprise : ça suffit ! Enfin quand je dis ça suffit, ça veut dire pour moi que je ne ressent pas le besoin impérieux de me recrémer avant 17h. Après cette heure, ma peau tire. La texture légèrement collante exige d'attendre 5 bonnes minutes avant de s'habiller. Ce baume est super pour les enfants aussi,  je l'utilise tous les soirs pour mes filles après la douche, spécialement pour ma dernière de 6 ans qui a une peau atopique. 

Après Avène, je passe à Embryolisse, avec son cultissime lait-crème concentré. Alors c'est un produit que je connais très bien, pour moi c'est une valeur sûre, je l'utilise régulièrement depuis 15 ans. Je l'utilise comme une crème de nuit en ce moment, mais on peut aussi bien l'utiliser de jour. Du fait de sa texture assez fluide, je trouve qu'elle s'utilise aussi bien en hiver qu'en été. Elle me repulpe la peau, j'ai l'impression d'un mini-lifting à chaque fois ; ma peau fait 5 ans de moins (bon ça ne dure qu'un instant, mais tout est bon à prendre pour se remonter le moral quand les signes de l'âge commencent à se faire sentir !). Je l'utilise de préférence le soir que le matin parcequ'elle est quand même plus riche que Trixera, donc elle fait briller. 

 

Mes soins chouchous du moment

A très bientôt les cocos !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog